Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’arabe du futur 2 ;  Riad Sattouf

Fauve d’or du meilleur album de l’année 2014 à Angoulême, succès indéniable traduit dans 14 langues, L’Arabe du futur de Riad Sattouf revient pour une période plus courte  (1984-1985) en Syrie  et c’est à travers les yeux du petit Riad , 6 ans, Franco-syrien aux cheveux blonds, qu’on découvre ce pays  avec ses véhicules défoncés et ses maisons jamais terminées, où il est question toujours de propagande, de gamins qui jouent dans las ruisseaux, d’avions militaires, d’insultes antisémites…La famille s’installe et se frotte  aux contradictions d’une société cruelle et raciste.

L’arabe du futur 2 ;  Riad Sattouf

Si le 1er tome couvre une dizaine d’années (1978-1984),  le 2ème ne couvre qu’une année, celle de la rentrée des classes  de Riad. Il apprend l’arabe et récite des sourates qu’il ne comprend absolument pas. La maitresse est une horrible femme qui fait régner la terreur dans sa classe à coups de bâton. On découvre la violence faite aux enfants, aux femmes, à la population en général.

A la récréation, j'essayai de savoir discrètement si j'étais le seul à n'avoir rien compris.

P. 109

L’arabe du futur 2 ;  Riad Sattouf

Et il se promène, le petit Riad, au travers de cette navrante partie de chasse où le père a fait un carnage de moineaux, de cette page déchirée du Coran dans une décharge publique pour pointer l'affolement de ses copains proclamant : « Celui qui l'a jetée ira en enfer ». Il ne pouvait pas oublier non plus cette nuit où, réveillé par de mystérieux conciliabules, il a entendu que le frère et le père de sa cousine Leila l'avaient « étouffé avec un coussin jusqu'à ce qu'elle ne bouge plus ».

Riad Sattouf, toujours bienveillant, lucide, utilise la couleur comme outil narratif : bleu, rose et parfois du noir, vert et rouge (couleur du drapeau syrien).

J’ai beaucoup le 1er tome et c’est sans surprise que j’ai aimé le 2ème !  Les dialogues sont clairs, les dessins sont  limpides,  la voix en off qui raconte toujours aussi troublante. Il semblerait qu’il en ait encore 2 à venir.

A ne pas manquer !

L’arabe du futur 2 ;  Riad Sattouf
Tag(s) : #Iri's reading