Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’homme irrationnel ; Woody Allen

Abe Lucas (Joaquin Pheonix), professeur de philosophie, vient d'intégrer l'université d'une ville du Rhode Island. L'homme, qui semble traverser sa propre vie, enseigne sa discipline sans grande motivation. Il retrouve un peu d'énergie grâce à son aventure avec Rita (Parker Posey), une collègue, mais c'est surtout sa rencontre avec Jill (Emma Stone), une de ses étudiantes, qui lui redonne le goût de vivre. Seulement, Jill, fiancée à un jeune homme de son âge, éprouve plus que de l'admiration pour son professeur. Abe, lui, refuse de se lancer dans une relation amoureuse avec la jeune femme... (in Télérama)

Le hasard bouscule alors le destin des personnages lorsqu'Abe et Jill surprennent une conversation... Cette conversation, qui ne les concerne en rien, va donner subitement à Abe le gout de vivre, car une idée complètement folle et insensée va germer dans son esprit. Cette idée, d'abord projet puis réalité, redonne complètement un sens à sa vie, mais pourrait bien causer aussi sa perte…

Abe Lucas

Abe Lucas

Mais si des SS nazis vous demandaient où est cachée Anne Frank, faudrait-il mentir ou dire la vérité ?

J’ai beaucoup aimé ce dernier Woody Allen qui se situe dans un entre-deux, cette zone inconfortable entre bien et mal, là où n’existe plus ni morale, ni certitude, mais plutôt, le spectre jubilatoire d’un dilemme moral. Musique excellente, belles photos, mais surtout un scénario incroyablement... renversant !!!

Une voix off (celle de l'étudiante) sert de fil conducteur au récit et celle de Abe relate davantage son cheminement intérieur.

Pour moi, le charme de Woody Allen opère toujours… Si vous aimez les films jubilatoires,  intelligents, drôles, alors foncez voir ce film !

Abe et Jill

Abe et Jill

L’angoisse est le vertige de la liberté

Søren Kierkegaard

Tag(s) : #7ème art d'Iris