Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vue de la tour la plus haute du monde : Burg Khalifa, 828m

Vue de la tour la plus haute du monde : Burg Khalifa, 828m

J'avais très envie de visiter Dubaï et Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis, et d'aller à la rencontre des oasis nichés au creux des plus grandes dunes du monde.

C'est chose faite !

Je n'ai pas été déçue, le ciel est bleu, les dunes orangées et les paysages grandioses, et Dubaï est incroyablement étonnante.

Dubaï, ville cosmopolite où européens, asiatiques, américains croisent dans les Malls luxueux les émiratis pur souche, saoudiens et autres musulmans.

Dubaï, Emirat de tous les records : gratte-ciel le plus haut du monde, centre commercial le plus grand du monde (1200 enseignes), hôtel le plus cher du monde (7 étoiles).

Dubaï Marina et ses gratte-ciel à couper le souffle

Dubaï Marina et ses gratte-ciel à couper le souffle

Palais Al Alam du Sultan Qabus ibn Said d'Oman

Palais Al Alam du Sultan Qabus ibn Said d'Oman

De Mascate à Dubaï et Abu Dhabi...
De Mascate à Dubaï et Abu Dhabi...De Mascate à Dubaï et Abu Dhabi...
Abu Dhabi vu de la corniche

Abu Dhabi vu de la corniche

Burj Khalifa et Burj Al Arab
Burj Khalifa et Burj Al ArabBurj Khalifa et Burj Al Arab

Burj Khalifa et Burj Al Arab

Dubaï l'unique !
Dubaï l'unique !Dubaï l'unique !

Dubaï l'unique !

Finalement, Dubaï c’est immense, c'est époustouflant, c’est haut, c'est troubalnt, c’est aussi incroyable que déroutant.

Et c’est très énervant parce que les gratte-ciel ne rentrent jamais dans le cadre de l’appareil photo!

Voilà, c'est juste un petit aperçu de notre croisière aux Emirats et Oman. Belle escapade qui nous a beaucoup émus à la fois par le grandiose, la démesure et le dépaysement.

 

Capitale instantanée, apparue sur la carte des pouvoirs au tournant des millénaires à partir de rien (…). Tout ce que la cité aligne de superlatifs, de nec plus ultra et de dernière mode ne procède d'aucune histoire, d'aucun substrat social, d'aucune étape transitoire.

Mike Davis, 'Le Stade Dubaï du capitalisme', Les Prairies ordinaires, Paris, p. 87

Tag(s) : #Bulles d'Ailleurs