Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chez Casterman, 2016

Chez Casterman, 2016

C'est en juin 1906 que la petite Freda Joséphine "Tumpie" Mc Donald voit le jour dans le Missouri. Ce bébé, fille d'un batteur et d'une maman rêvant de devenir comédienne, sera rapidement connue sous le nom de Joséphine Baker.

Tumpie fera éclater de rire les américains qui la verront sur scène dans les revues cabaret, révolutionnera la scène parisienne par sa nudité, défrayera la chronique avec ses amants, fascinera beaucoup d'artistes de son temps. Elle aura une vie époustouflante, riche de rencontres et la liste des célébrités de tous horizons qu’elle a côtoyée donne le tournis : artistes, écrivains, musiciens, comédiens, cinéastes ou politiques, Sidney Bechet, Mistinguett, Hemingway, Simenon, Colette, Bunuel, Le Corbusier, De Gaulle, Bardot pour n’en citer que quelques-uns.

Joséphine Baker luttera toute sa vie contre les préjugés raciaux et sexiste. Sa vie sera une ode à l’indépendance, à la liberté, à l’amour et au bonheur. Elle reste la première grande star noire de cabaret mais elle est surtout une grande dame. Elle meurt en 1975 victime d’une attaque cérébrale après un retour triomphal sur une scène parisienne.

La petite "Tumpie" danse, danse...

La petite "Tumpie" danse, danse...

Elle grandit (p 33) et devient danseuse de cabaret (p186)Elle grandit (p 33) et devient danseuse de cabaret (p186)

Elle grandit (p 33) et devient danseuse de cabaret (p186)

Mon avis

 

J’avais beaucoup aimé, Ainsi soit Benoite Groult, biographie graphique de Catel Muller, et c’est sans aucune surprise et avec une certaine délectation que je me suis lancée dans les 600 pages de son nouvel opus : la bio graphique de Joséphine Baker. Cet album dessiné par Catel et écrit par José-Louis Bocquet est juste fantastique, aussi beau qu'instructif. Il donne un excellent aperçu du destin extraordinaire de cette femme généreuse, pétillante, amoureuse de la vie et des plaisirs charnels. Le graphisme est délicieux, les visages sont fins et radieux sous le coup de crayon de Catel.

Les 600 pages, menées tambour battant, de l'album peuvent effrayer, mais elles sont organisées en courts chapitres chronologiques, résumant les étapes importantes de la vie de l'artiste. Catel et Boquet offre ainsi une bio, touchante, intense et extrêmement bien documentée.

En bonus,  j'ai vraiment apprécié la présentation des nombreux personnages qui gravitent autour de Joséphine Baker en postface dont ses enfants qu'elle appelera la "tribu arc-en-ciel". Merveilleux !

Pour résumer, ce livre est un superbe moment graphique et un excellent moment de lecture !

Avec Colette (p 204) et Le Corbusier (p 227)Avec Colette (p 204) et Le Corbusier (p 227)

Avec Colette (p 204) et Le Corbusier (p 227)

Avec La princesse Grace (p 435) et Brigitte Bardot (p 409)Avec La princesse Grace (p 435) et Brigitte Bardot (p 409)

Avec La princesse Grace (p 435) et Brigitte Bardot (p 409)

La Grande Joséphine Baker (p 450)

La Grande Joséphine Baker (p 450)

Tag(s) : #Iri's reading, #Grafic novel