Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ed Albin Michel, 2017

Ed Albin Michel, 2017

Après deux trilogies à succès - Les yeux jaunes des crocodiles, La valse lente des tortues, Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, la trilogie Muchachas - la réputation de Katherine Pancol n'est plus à faire. Nous voilà donc, à nouveau, plongé dans ce nouvel opus au sein des aventures des familles Cortès, Dupin, Grobz, Ward, Valenti, pas moins de 47 personnages qui mènent une danse frénétique à la recherche de l’Amour entre New York, Londres et petite ville de Saint-Chaland. Trois baisers ou Muchachas 4...

Central Parck, New York (Aquarelle de Delphine Priollaud Stoclet dans le blog New York )

Central Parck, New York (Aquarelle de Delphine Priollaud Stoclet dans le blog New York )

Mon avis

 

Je ne vais pas faire de résumé et cette fois, je vais faire court parce que j'abandonne la lecture de ce livre au bout de 448 pages, 448 sur 850 ce n’est pas rien, et je pensais vraiment trouver une accroche, mais non, aucune envie de continuer ! 

Soucieuse de permettre à tout le monde de comprendre ce livre y compris à ceux qui n'ont pas lu les deux trilogies précédentes, l’auteure replante le décor pour chacun de ses personnages. J'ai trouvé cette moitié lue longue et sans grand intérêt et je n’ai pas eu le courage, la pugnacité ou la curiosité de terminer bien que la vie de Gary, Hortense et Calypso me tienne un peu en haleine. Je dois avouer que les autres protagonistes ne me passionnent pas ! Bref j'y reviendrai peut être mais comme la lecture doit rester un moment de plaisir, j'arrête et je passe à autre chose.
Je ne peux pas dire que cet opus est une déception, car c'est bien écrit, fluide mais j’ai l’impression que Katherine Pancol a du mal à lâcher les crocodiles et autres écureuils. C’est peut être la saison de trop !

Trois baisers ; Katherine Pancol
Tag(s) : #Iri's reading