Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ed Folio, janvier 2013, réédition mars 2017

Ed Folio, janvier 2013, réédition mars 2017

Michelle, la cinquantaine, est une femme au caractère bien trempé et aux nerfs plus que solides.  Son passé familial traumatique, avec un père assassin d’enfants, ne lui a pas laissé d’autres choix. Battue et violée chez elle par un agresseur masqué, sans perdre son sang-froid, elle choisit l'attaque comme système de défense. Entre elle et son mystérieux violeur, une relation perverse s’engage, entre attraction et répulsion, soumission et domination.

Même chez ceux qui ont l'air de roc, les failles sont toujours plus proches qu'on ne croit. On n'est jamais loin de basculer.

Philippe Djian, Les Inrockuptibles, 28/08/2012

Michèle, alias Isabelle Hupper dans "Elle" de Paul Verhoeven, 2016

Michèle, alias Isabelle Hupper dans "Elle" de Paul Verhoeven, 2016

Mon avis

 

Oh… de Philippe Djian a été mis à l’écran l’année dernière par Paul Verhoeven sous le titre de Elle. J’ai vu Elle avec Isabelle Huppert et j’ai beaucoup aimé, tellement aimé que je m’étais juré de  lire le livre.

Comparer le roman et le film est un exercice difficile. La question est de savoir s'il est préférable de lire le livre avant de voir le film ou …  l'inverse !

Certains disent que Oh… est supérieur au film et d’autres disent le contraire ! J’ai vu le film avant de lire le livre et j’ai laissé tomber le livre car j’ai eu du mal  à imaginer les  personnages autrement que sous les traits de la magistrale Isabelle Huppert et l’excellent Charles Berling. Mon imaginaire n’a pas fonctionné et cela m’a beaucoup dérangé.

J'ai également été gênée par la construction sans chapitre ni paragraphe ainsi que par un sentiment de désorganisation du récit qui ne donne pas une impression de fluidité.

Ceci dit c’est du Djian, fort et déroutant. Inutile de dire que c’est bien écrit, les ingrédients habituels sont présents : sexe, personnages un peu perchés, situations compliquées mais la magie n’a pas opéré.

 

Bref, le film de Verhoeven ne serait pas ce qu’il est sans l’écriture de Djian mais je regrette de ne pas avoir lu le livre avant.

 

A découvrir tout de même pour Philippe Djian !

http://www.francetv.fr/culturebox/rentree-litteraire-oh-djian-114638

http://www.francetv.fr/culturebox/rentree-litteraire-oh-djian-114638

Extraits

 

Je suis calme. Concentrée et tendue. Je n’ai pas peur. J’ai eu plusieurs fois l’occasion de constater que la peur disparaît lorsque l’on ne peut plus reculer et je suis dans cette situation. Je suis déterminée. J’attends. p 48

 

J’ai connu pire avec des hommes que j’avais librement choisi. p15

Tag(s) : #Iri's reading