Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contexte ; Georges Castera

les mots nous choisissent

parce que nous sommes seuls

 

le pain lui-même

est

l’éclatante vérité

d’un manque

la table est vide

et vide le ventre de l’écriture

 

la parole est bouchée

le silence

un oiseau mort

 

In L'encre est ma demeure, 2006, Actes Sud

Georges Castera fils est l'une des plus grandes figures de la poésie haïtienne contemporaine. Il est né le 27  décembre 1936 à Port-au-Prince (Haïti), fils du médecin haïtien Georges Castera et d'Irène Aubry. Très jeune, il  commence à écrire dans ce Port-au-Prince fasciné par les lettres.

En 1956, il part pour l'Europe. Il découvre en France une jeunesse curieuse de révolutionner le monde. Il entame des études en médecine en Espagne qu'il abandonne pour suivre une carrière poétique. Son œuvre est une révolte contre l'injustice, la misère et la répression et un pari sur l'amour et le désir. Dans les  années 1970, on le retrouve aux États-Unis où il travaille au théâtre.

À la chute de Duvalier en 1986, Georges Castera rentre à Port-au-Prince, après 30 ans d'exil et contribue à la formation poétique des jeunes. Il vit actuellement à Pétion-Ville où il partage son temps entre l'édition et l'écriture. (in Le Caravanserail des poètes, nov 2015)

Tag(s) : #Poémes d'ici et d'ailleurs