Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ed Le Masque, Librairie des Champs Elysées ; 1934

Ed Le Masque, Librairie des Champs Elysées ; 1934

Et bien non, je n’avais jamais lu d’Agatha Christie (1890 - 1975) !

Vous allez me dire mais Les 10 petits nègres ? Et bien, j’ai vu comme beaucoup l’adaptation cinématographique mais jamais lu le livre, pas plus que les autres !

En fait, l’occasion m’a été donnée de lire Le crime de L’Orient Express. Pour tout vous dire, le site Vendredi lecture et son club de lecture a fait ce choix pour la lecture commune du mois d’avril. J’en ai profité pour combler cette lacune en participant à cette lecture et ensuite, échanger autour de l’œuvre. 

Virginie en avait un exemplaire en double qu’elle m’a gentiment fait parvenir et voilà, j’ai ainsi découvert la plume de cette grande dame du roman à énigme.

Logo de la collection Le Masque

Logo de la collection Le Masque

Résumé

Le train Stamboul-Calais bloqué par la neige. Un mort. Une dizaine de passagers. Tous sont suspects. Démarre alors une enquête à huit clos magistralement construite. 

Ils ont tous un alibi, donc qui est coupable ?

Hercule Poirot qui, après une enquête en Syrie est rappelé à Londres, fait partie des passagers. Il va être mandaté par le chef du train de la Compagnie des wagons-lits pour mener l’enquête. Et il va le faire d'une main de maître !

Merci Virginie ;)

Merci Virginie ;)

Mon avis

Agatha Christie a écrit ce livre en 1933 et c’est sûrement l’un des plus connu de l’auteur. J’ai beaucoup aimé cette lecture ! On voyage dans le luxueux Orient-express. L’intrigue est parfaite, ingénieuse, la chute est époustouflante.

Hercule Poirot, (certainement ancêtre de Colombo !), est brillant. Il fait preuve d’ingéniosité, de minutie et de persévérance. Il a un don assez impressionnant pour résoudre cette enquête. J’ai adoré son esprit de déduction, sa façon de poser les questions.

Les autres personnages sont vraiment très intéressants. Ils ont tous quelque chose à cacher et chacun joue un rôle particulier dans cette histoire. Quand on connait la chute, on pose un regard différent sur chacun d'entre eux. Agatha Christie est très forte et je me suis retrouvée bluffée. En effet, la complexité de l’intrigue est telle qu’il est impossible de voir où l'auteur nous emmène. On ne peut donc que se laisser emporter par les évènements se déroulant dans une ambiance de luxe et d’aventure du début du 19ème siècle.

Niveau ambiance, j’y étais dans ce train d’époque, dans ces wagons-lits, avec la neige comme paysage !

Agatha Christie signe ici l'un de ses plus grands chefs-d’œuvre et je ne me suis pas attendue une seconde à cette fin que l'on peut qualifier de grandiose. J’ai adoré lire ce livre d’une édition ancienne qui me rappelle l’époque où ma mère lisait dans son fauteuil.

Merci Virginie pour ta gentille proposition !

Excellent policier, très belle traduction, à lire sans faute !

 

In https://www.notretemps.com/loisirs/livres/agatha-christie-la-majeste-du-crime,i101754

In https://www.notretemps.com/loisirs/livres/agatha-christie-la-majeste-du-crime,i101754

Extraits

Devant Poirot s’étalait le plan de wagon-lit Constantinople-Calais avec les noms de voyageurs écrits à l’encre rouge ; à coté, les passeports et les billets de chemin de fer formaient un petit tas. On n’avait as oublié l’encre, le papier, les porte-plume, et les crayons. p77

(Colonel Arbuthnot) « La vendetta telle qu’elle est pratiquée en Corse ou par la mafia est inadmissible. » p128

(M. Bouc) «  J ’y perds la tète ! Voyons, mon ami, parlez, dites quelque chose ! Montrez-nous que l’impossible peut devenir possible. » p155

(M. Bouc) «  J'adore voir un anglais sortir de ses gongs. Une fois déchainés, ces gens-là sont on ne peut plus comiques. Plus ils ressentent d'émotion, moins ils conservent de sang-froid et de mesure.» p231

Tag(s) : #Iri's reading