Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sélection 2019 du 72ème Festival de Cannes

Sélection 2019 du 72ème Festival de Cannes

J’ai vu une grande partie des films de Pedro Almodovar. Chacun de ses films est un évènement à ne pas rater !

Douleur et gloire, son dernier film, présenté au festival de Cannes, ne fait pas exception.

C’est tout simplement excellent, plein d’émotion, superbement filmé, d’une beauté visuelle époustouflante. Cadrages, prises de vue, harmonie de couleur subliment une histoire toute en émotion. La mise en scène est lumineuse et l’écriture limpide. Certaines scènes sont déchirantes mais jamais aucun mélo, émotion intense pour des acteurs variment sublimes!

Si tu n’écris pas et ne tournes pas, tu feras quoi?
Vivre, je suppose.

Mercedes et Salvador Mallo

Pénélope Cruz, merveilleuse !

Pénélope Cruz, merveilleuse !

Salvador (Antonio Banderas) se souvient de son enfance avec sa mère (Pénélope Cruz). Il retrouve ses amis, perdus de vue depuis longtemps, ses premières amours, les suivantes aussi...

Salvador, en proie à de très grosses douleurs, ne peut plus exercer ses talents de réalisateur.  Il raconte... et on assiste à des aller retour entre son enfance, ses souvenirs et le présent.

Antonio Banderas, époustouflant !

Antonio Banderas, époustouflant !

J’ai adoré et si je devais citer une scène qui m’a particulièrement touchée, je ne saurais en choisir aucune tellement tout est parfait et subtil, émotionnellement et graphiquement.

Toutefois, j'ai une mention particulière pour les premiers images où l'on fait connaissance du petit Salvador et de sa mère, c'est juste magnifique !

Bref, l’humanité des personnages et leurs névroses m’ont touchée, et ce, bien après la fin du film.

 

Un vrai petit bijou !

Tag(s) : #7ème art d'Iris, #Coup de Coeur