Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La nostalgie heureuse ; Amélie Nothomb

Aujourd’hui est indicible.

p 125

Fidèle que je suis à Amélie Nothomb, j'achéte ses livres dès qu'ils sortent. Je les ai pratiquement tous lu sauf celui-là ; C’est chose faite !

Je viens tout juste de le terminer et, une fois de plus, il m'a enchantée. Ses propos font vraiment écho en moi. Natshukashii !

Amélie nous livre ici un journal de voyage, son retour au Japon.  En effet, en janvier 2012,  elle y retourne avec une équipe de journalistes de France 5 pour un reportage nostalgique. L’auteure  a quitté le Japon à l'âge de cinq ans  et y est retournée deux fois en 1989-1990 et en 1996. C’est l’occasion de retrouver  2  personnages importants dans sa vie : l’amoureux éconduit Rinri, la douce nounou Nishio-san. Elle retourne à Kobé, Kioto et dans la région apocalyptique de Fukushima.

La nostalgie heureuse ; Amélie Nothomb

Mon avis

Ce roman/autobiographie est un petit bijou de 150 pages. Le texte est délicat, poétique, décalé mais serein. Peut-être un peu moins décalé que les autres ouvrages…

Amélie Nothomb nous offre un magnifique voyage dans ce pays que je ne connais pas, un an après la catastrophe de Fukushima. Il y a un peu moins d'humour mais place est laissée à la l'écriture simple et séduisante que j’adore. Ce livre a été une Nostalgie heureuse même pour moi.

 

J’ai adoré ce temps calme et poétique. Encore un bon voire un très bon Amélie Nothomb !

Cette émission a bien eu lieu (ici), mais lisez le livre avant de regarder la vidéo…

 

J'ai découvert que signifiait onosmatique; et vous, connaissez vous ce mot ?

La nostalgie heureuse ; Amélie Nothomb

Extraits

 

- La mémoire est une aventure bizarre ; Nishio-san se rappelle les moindres détails de moi enfant, mais elle ne se rappelle pas Fukushima.

- Il me semble normal de ne retenir que les catastrophes les plus graves.

J’éclate de rire. p 115

 

Je suis une aspirine effervescente qui se dissout dans Tokyo.  p 138

 

Les amoureux effectuent leur tache d’amoureux et se bécotent en observant le ciel au travers des branches. P 140

Tag(s) : #Iri's reading