Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hasui Kawase, Jardin d’automne (Aki no Niwa)

Hasui Kawase, Jardin d’automne (Aki no Niwa)

Le Coucou du Haiku est un groupe Facebook animé par Marie-Alice Maire. Tous les 15 jours celle-ci propose à un haïjin d’animer la semaine avec un mot qu’il aura choisi.

Chaque haïjin participant propose 3 haïkus dans la semaine. L’animateur sélectionne 15 haïkus en fonction de sa sensibilité et de son émotion et les publie sur le site avec ses commentaires.

Quelques-uns de mes haïkus ont été retenus en 2020 que j’ai plaisir à partager.

*****

Mot de la semaine de Benoit Robail : GEL

nuit de gel
devant mon café noir
ton silence

***

premier matin de gel
des morceaux de navet rond
dans le pot au feu

J'ai beaucoup aimé l'observation fine de la nature, les sens détournés du mot « gel » avec parfois un brin d'humour. (BR)

*****

Mot de la semaine de Naeja : BRISE

premier mars
le chant du coucou porté
par la brise du matin

Cette petite brise me rappelle ces bruits de la vie qui nous arrive de loin. ‘’ invisible ‘’ en temps normal, mais le charme de pouvoir trouver l’origine. (NN)

*****

Mot de la semaine de Jean-Luc Werpin : ANNONCE DE PRINTEMPS

quarantaine

sous le magnolia en fleur

le silence

Quel triste constat, le petit parc qui m’accueille si volontiers est à présent fermé pour cause de pandémie. Je ressens bien les mots de Françoise car j’aime me promener sous les magnolias en fleur. Je ressens bien le poids du silence tombé sur ce parc aujourd’hui inaccessible. (JLW)

*****

Mot de la semaine Pascale Senk : IMPERMANENCE

flocon de neige

au creux de sa menotte

une goutte d’eau

Cette saynète toute en tendresse (cf ce terme de « menotte »), m’émeut presqu’aux larmes...et, du flocon de neige à la goutte d’eau, il me rappelle qu’il est impossible de retenir les flux de la vie. Une belle image de notre impuissance. (PS)

*****

Mot de la semaine de Jean Hugues Chuix : EAU

Et la dégradation de la planète que rien ne ralentit, même pas la crise du Covid-19. JHC

monde d’après

vogue dans le caniveau

un masque

*****

Mot de la semaine de Patrick Somprou : NUIT

ténèbres ~
devant mon café noir
ton silence

Les nuits où l’on pense à la fiancée absente ou perdue ou tant désirée, la nuit, lieu des drames ,des souffrances… Le haïku est un formidable moyen d’expression qui va au-delà des querelles de « forme » et qui fait son chemin dans le monde entier. PS

 

Amusement sous les cerisiers au parc de la colline de Goten-ga-oka (1845), Ando Hiroshige

Amusement sous les cerisiers au parc de la colline de Goten-ga-oka (1845), Ando Hiroshige

Mot de la semaine de Catherine Belkhodja : LUCIDITE

dans un coin du mur

sagement en attente

une tarante

*****

Mot de la semaine de Andrée Dometti : FRAICHEUR

femme en blanc

sous le masque - la fraicheur

de son rire

Dans le malheur, malgré toutes les souffrances, la fraicheur d’un rire réchauffe les cœurs.(AD)

*****

Mot de la semaine de Naeja : COULEUR D’AUTOMNE

dans le tas de feuilles

le souvenir de mes pas

~ bruit de l’automne

Des mots simples, l’instant dans l’instant ! Mais quel réveil d’un passé enfantin et de ces instants où l’on jouait dans les tas de feuilles ! Entendre ce craquement sec ! Remonte à ma mémoire quelques batailles épiques avec les copains… Un haiku tout ouvert à la rêverie au gré des humeurs de chacun. (NN)

*****

Mot de la semaine de Ninie Flamhaiku : CHAPEAU, BERET, BONNET

sur le porte-manteau
mon chapeau et ma journée
suspendus

Depuis vendredi, nous revoici confinés, à devoir remplir une attestation pour avoir le droit de mettre un couvre-chef et sortir le nez dehors. Chaque sortie est devenue une aventure : masque, attestation, papiers d'identité, gel hydro-alcoolique.

Françoise Maurice décrit bien ce que nous vivons tous : notre vie suspendue pour un mois, nos projets, nos désirs, nos voyages au-delà d'un kilomètre de la maison. (NF)

*****

Mot de la semaine de Laurence Faucher Barrère : SILENCE

confinement
le mimosa fleurit
sans un bruit

Il est le détachement souverain du temps qui œuvre, indifférent à nos agitations et à nos troubles. (LFB)

*****

Mot de la semaine de Marie Alice Maire Semaine : NOËL


cohue de Noël
emmaillotée dans le coffre
une dinde


Quel contraste entre la foule dans les magasins et la chute de l'unicité de la dinde dans le coffre. En quelques mots bien choisi, le suspense la scène se déroule sous nos yeux. (MAM)
 

Asano Takeji - Neige au temple Yuki-Jinja

Asano Takeji - Neige au temple Yuki-Jinja

Tag(s) : #Hai-coup de coeur, #Prix et distinctions