Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ed . Via Domitia; illustrations de l'auteur

Ed . Via Domitia; illustrations de l'auteur

Qu’il est beau ce titre !

Et voilà l’un des tout dernier recueil de haïku de la maison d’Edition Via Domitia.

L’intrus aux chouchous roses et bien c’est notre ami ou plutôt le GRAND ENNEMI de la planète, le SARS COV 2 !

Jean-Paul Gallmann, poète bien connu du milieu intimiste du haïku, décrit, "à titre de témoignage" écrit l’auteur, à travers ses haiku, mois après mois de l’année 2020, sa vision de la pandémie. Année qui a marqué, bouleversé, percuté toute la planète. Nous nous croyons bien à l’abri d’un virus, nous pensions que cela ne pouvait plus arriver mais c’est arrivé et l'auteur raconte…

Jean-Paul Gallmann page 36

Jean-Paul Gallmann page 36

Avec L’intrus aux chouchous roses, on embarque dans le calme de janvier 2020…

brouillard de janvier

dans la mangeoire

des grains de soleil

avant l’arrivée de l’intrus….

nid de cigognes

intriguées par ces humains

à masque de canard

*******

réviser son tango

avec un manche

à balai

*******

sentier de balade

des attroupements

de deux personnes

*******

couvre-feu

à la fenêtre, masquée,

le clair de lune

 

Photo d'illustration EyePress News/AFP

Photo d'illustration EyePress News/AFP

Jean Paul Gallmann termine son recueil par un joli et surprenant conte imaginaire, sous la forme d’un haïbun (mélange de prose et de haïïku) qui aurait pu s’appeler « juste cueillir l’instant ».

pacte démoniaque

les virtuoses n’ont-ils pas

de don diabolique ?

 

Recueil à découvrir !

Tag(s) : #Iri's reading, #Recueil de haiku